Non classé

09 Mai Une minute inutile

Si vous en avez l’occasion, essayez ! C’est impossible ! Je n’ai jamais rencontré d’étranger qui soit capable de prononcer correctement ces trois mots bout à bout : « une minute inutile ». Et vous pouvez me croire, car j’ai passé la moitié de ma vie à l’étranger. J’ai essayé...

Lire la suite...

07 Mai Un clignotement impatient

Le clignotement impatient d’un trait vertical et stupide me provoque. Celui qui s’affole en haut à gauche, sur ce document que le logiciel word vient d’ouvrir sur une page vierge… J’ignore où sa blancheur me mènera. Alors je laisse aller la plume qui frémit entre...

Lire la suite...

03 Mai Héliogabale et Sardanapale

Mes paradis reculent, ils s’éloignent mais ne disparaissent jamais. L’ardeur ne s’éteindra sans doute qu’à ma mort : je ne pense pas que l’âge la diminuera, mais qu’il la sublimera vers des rêves plus éthérés ou plus spirituels. En attendant, je suis toujours vivant… Le désir...

Lire la suite...

24 Mar Long couloir

Le couloir est si long, on en distingue à peine le fond qui se perd dans la pénombre. Ce n’est que dans les derniers mètres que l’on voit une silhouette se détacher lentement. Une masse réfléchie, celle d’un homme assis sur une chaise qui semble...

Lire la suite...

07 Mar Je ne suis pas prêt

La page blanche me fait hésiter. À quoi bon renouer avec l’écriture ? Il semble qu’elle appartient au monde des rêves que l’on ne peut que rêver. Ou dont il faudrait se méfier aussi, parfois. Je me suis déporté, ou métamorphosé vers la spiritualité. C’est un autre...

Lire la suite...

06 Mar Un reflet

– Ce n’est pas possible que le monde ait été créé pour subir de telles nuisances » Une mobylette venait de démarrer juste devant nous, en dégageant un nuage bleuté pestilentiel. Elle avait vite disparu au bout de la rue, qu’elle avait noyée d’une pétarade insupportable. Un...

Lire la suite...

25 Nov Christ au coeur

Je suis dans mes ombres et mes décombres… Ces jours sans lumière, sans ciel, comme si l’azur, les nuages ailés et clairs étaient partis pour toujours. La vie des hommes m’enfonce. De mes erreurs, de mes naïvetés, je les connais, je les subis, je n’en ai rien...

Lire la suite...

01 Nov Une telle beauté

Ne pas trop la regarder. Faire comme si je ne l’avais pas remarquée, pas plus qu’elle qui me fait face en m’ignorant. Elle est assise à quelques mètres de moi, au sein du groupe d’une dizaine de personnes que nous formons en cercle. Pourtant, sa...

Lire la suite...

13 Oct Je vole

Chaque nuit je vole. Je dévore les immensités, je traverse les mers et les déserts, dépassant les montagnes, surplombant les villes et les campagnes. Ce que je vis alors est aussi intense et poétique qu’en rêve, mais je ne rêve pas. La fulgurance des instants,...

Lire la suite...