le Dieu Impatient

Blog

« Écrire ! Verser avec rage toute la sincérité de soi sur le papier tentateur, si vite, si vite parfois que la main lutte et renâcle, surmenée par le dieu impatient qui la guide… »
Colette, La Vagabonde

 

12 Oct Merci

À ceux qui m’aiment et me supportent, d’abord. Ceux que j’aime au-dessus de moi, pour qui ou en qui coule mon sang, ma fierté, la signification de beaucoup de choses dans ma vie et même, parfois, de toute ma vie. À celle qui m’accompagne en décennies de lumières et d’ombres. Elle est et elle restera pour toujours le grand amour de ma vie. À toi et à toi, qui me suivez dans la sinueuse courbe généalogique du temps, vous illuminez toutes les secondes de ma vie. À mes amis. Rares et précieux, tellement rares et tellement précieux… Je pense à chacun d’entre vous,...

Lire la suite...

28 Sep Les joies d’un enfant

J’ai mis du temps à le comprendre… J’étais aimé. J’étais formidablement aimé. J’étais son soleil, sa consolation, son tout. Injustement, mais je ne le savais pas et n’y pouvais encore moins. Grâce à elle, mon enfance est une pelouse tendre et joyeuse, l’herbe y est fraîche, chaude et douce comme au matin. Grâce à lui aussi, qui m’invitait à savourer l’instant comme je ne le découvrirai que bien plus tard, bien après sa mort. Si ma vie m’a ensuite offert les grâces d’autres détours, mon enfance est un lit de joie et de bonheur sur lequel je m’appuie tous les jours....

Lire la suite...

12 Sep Luc mon frère, par Michael Lonsdale

Je viens de lire ce livre fort et profond. Écrit par Michael Lonsdale, il permet de découvrir frère Luc, l’un des moines de Tibhérine assassinés en 1996. Celui dont Michael Lonsdale a incarné le rôle dans le film Des Hommes et des Dieux. Cette communauté trappiste perchée dans les montagnes de l’Atlas, au coeur de l’Algérie, est devenue tristement connue à la suite du martyre de ses sept moines. Ce qu’on ignorait encore, c’est la vie exemplaire de frère Luc. Ce livre la révèle, ainsi que la profondeur et la spiritualité de la sagesse du moine médecin. Il écrivait à ses...

Lire la suite...

11 Août Sortie en mer

Une autre joie, réelle celle-ci, est de recevoir l’appel de Patricia le lendemain matin. Elle m’invite à passer la journée sur le bateau d’un ami. Il ne me faut pas longtemps pour les rejoindre, le mouillage au Quai de la Perle n’est qu’à quelques minutes à pied de l’hôtel.   Le cornish crabber d’Hervé, l’ami de Patricia, est un modèle de voilier très en vogue sur la côte depuis quelques années. Sa construction en bois, sa ligne retro et son esthétique soignée en font un bateau à la fois confortable et sportif. Dinardais d’origine comme nous, Hervé habite à Rennes, ce qui...

Lire la suite...

29 Juil de l’abandon

Lecture édifiante d'un petit livre, dont j'ai rédigé un résumé plutôt qu'une note de lecture, et qui marque cette fin de mois de juillet. http://www.dieu-impatient.com/lectures/...

Lire la suite...

19 Juil La force du coureur de fond

Je suis un coureur de petites distances. Plus elles sont courtes, meilleur je suis. J’ai souvent confondu ma vie avec les foulements pressés de mes pas sur la piste : tout était être obtenu rapidement et sans trop de difficulté, hormis la forte poussée d’énergie initiale, instinctive et sans réel effort. Le but était atteint, le jeu gagné. Au contraire, les courses de longues distances m’ennuyaient. Je n’y montrais aucune disposition, aucun goût non plus. Je n’avais ni la patience, ni l’humilité, ni la discipline de celui qui sait que le parcours sera long, que le terrain sera plus accidenté que...

Lire la suite...

11 Juil Main de grâce

Il est des matins de grâce, où le regard posé sur son icône suffit pour laisser la paix recouvrir le tumulte. Une mer de silence bientôt afflue et inonde mon corps et mon esprit. Avec elle, la douceur, la simplicité, l’évidence de sa présence. Tout ce que je m’efforce à atteindre si souvent, de toutes mes forces, m’est alors donné aussi simplement que le clignement d’un oeil. Je n’y suis pour rien, et c’est également ce qui me rassure, tant je sais à quel point l’ennemi, le premier, est souvent en moi. Je voudrais alors te demander de tout me dire,...

Lire la suite...

18 Juin Expansion de conscience

Qui suis-je ? À cet instant, un homme assis, qui commence à écrire un texte sans savoir où il le mènera. Je ne fais que suivre ces mots que j’ai mis en titre, extraits ce matin de la lecture d’un article. Ma vie se limite t’elle à mon expérience immédiate ? Mon existence, la valeur de celle-ci, se limite t’elle à mon sentiment actuel ? Cette vie qui me paraît tellement réduite et médiocre… Où sont les rêves, les désirs les plus forts ? Où est la beauté ? À quand perfection et éternité? En attendant, que des fractions de...

Lire la suite...

15 Juin Des cailloux dans le coeur

Je rêvais… Une femme sans âge parlait. Sa voix haute et claire résonnait jusqu’aux parois de l’univers, qui avaient la délicatesse de retenir entre leurs bras le moindre écho qui aurait pu brouiller le message. “Il est des cailloux dans le coeur… “ disait-elle, avant de disparaître. Mon rêve était magique puisque qu’à mon tour, en écoutant ses rares paroles, je voyais exactement ce que la voyante disait. Je voyais des torrents d’énergie qui affluaient dans des rivières. Ils irriguaient des territoires entiers, vastes comme celui de mon corps ou du tien. Ils passaient partout : les pieds, les jambes,...

Lire la suite...

12 Juin Majuscules et minuscules

en fait, avec les majuscules, je fais exprès… depuis très longtemps… c’est pour une raison plus profonde. tu sembles l’avoir remarqué depuis peu, mais si tu regardais des vieux messages ou des vieux mails que je t’ai envoyé il y a des mois ou des années, tu verrais que c’est très probablement pareil ! c’est une question à la fois esthétique et plus profonde… j’aime profondément les mots, les lettres, je n’aime pas que certains mots ou certaines lettres fassent les fiers ou jouent au beau, qu’ils cherchent à se faire remarquer ou qu’ils écrasent les autres (je parle bien-sûr...

Lire la suite...