Non classé

07 Fév La feuille d’or

Conte pour les très jeunes filles La vois-tu cette jolie petite maison de bois, aux volets bleus et au toit de chaume brune, avec sa cheminée qui dégage une fumée blanche et chaude ? Celle qui est au bout d’un grand jardin de pelouse tendre, fendue...

Lire la suite...

06 Fév Le poète et le roi

Il y a très longtemps, un château s’élevait très haut au dessus d’une immense forêt. Pour qu’il puisse aller encore plus haut vers le ciel, son Seigneur avait demandé à ses architectes de construire quatre tours si fines et si hautes qu’il arrivait parfois, par...

Lire la suite...

30 Déc Le meilleur…

Le meilleur est ici. Depuis le début. Cela fait des années… En fait, c’est depuis ma naissance. Ou plutôt depuis ce moment où j’ai senti pour la première fois que j’étais touché par l’aile d’un ange. Petit enfant, un peu ange moi-même en ces temps...

Lire la suite...

25 Oct J’ai pardonné

  J'ai pardonné, de Fouad Hassoun Note de lecture du 25 octobre 2020   Je n’ai pas voulu le refermer. Posé à côté de moi, dressé sur le bois comme le toit d’une maison protectrice, ses pages ouvertes reposent sur la table. Comme un cœur ouvert qui palpite, comme...

Lire la suite...

25 Août D’homme à homme

Il a grandi, il m’a dépassé. Aujourd’hui, il est moins facile de laisser l’émotion libre, il faudrait maintenant rationaliser un peu plus, donner un peu de muscle, de stature et d’exemple. Pourtant… Les anges qui volent au-dessus de nos têtes, à chaque instant, nous ne les voyons...

Lire la suite...

12 Août Un regard orange

À quelques mètres de nous, un regard orange parcourt l’espace. J’étais dans son champ de vision, je crois bien avoir été compris dans le balayage distrait qu’elle a penché d’un coup de tête. Au début, je ne l’avais pas remarquée. Patricia et moi avions remonté...

Lire la suite...

02 Août Cherchez les femmes…

… ou ne les cherchez pas ! Elles me perdront. Dès qu’il y a une femme un peu femme dans mon horizon, je bascule, je chavire. L’inclinaison du Guillaume en moi, depuis sa plus tendre enfance, est exclusivement féminine. Par bonheur allais-je ajouter. Par malheur devrais-je corriger...

Lire la suite...

18 Juil Deux femmes qui pleuraient

Deux fois le même jour, au cours de la même marche, mon chemin a croisé celui de femmes qui pleuraient. À chaque fois, ce n’est qu’au dernier moment que j’ai vu leur détresse. À chaque fois, j’ai ressenti l’élan de me rapprocher d’elles et de...

Lire la suite...

07 Juil Le monde d’après

Ils ont étendu des sopalins sur la table de leur carré. Au début, je n’ai pas particulièrement prêté attention à leur présence, à part celle un peu bruyante de leur petit garçon. Mais depuis près d’une heure que le train est parti, je n’ai pas...

Lire la suite...