Author: guillaume

25 Oct J’ai pardonné

  J'ai pardonné, de Fouad Hassoun Note de lecture du 25 octobre 2020   Je n’ai pas voulu le refermer. Posé à côté de moi, dressé sur le bois comme le toit d’une maison protectrice, ses pages ouvertes reposent sur la table. Comme un cœur ouvert qui palpite, comme...

Lire la suite...

17 Sep Émerveillement

Comment se fait-il que je sois heureux à ce point ? Je sais… C’est parce que je me sens rejoins. Me souvenir comme ce soir de l'intensité de l'émotion de la rencontre avec elle, c'est faire affluer en moi des forces merveilleuses, toujours intactes, celle du plus grand...

Lire la suite...

25 Août D’homme à homme

Il a grandi, il m’a dépassé. Aujourd’hui, il est moins facile de laisser l’émotion libre, il faudrait maintenant rationaliser un peu plus, donner un peu de muscle, de stature et d’exemple. Pourtant… Les anges qui volent au-dessus de nos têtes, à chaque instant, nous ne les voyons...

Lire la suite...

12 Août Un regard orange

À quelques mètres de nous, un regard orange parcourt l’espace. J’étais dans son champ de vision, je crois bien avoir été compris dans le balayage distrait qu’elle a penché d’un coup de tête. Au début, je ne l’avais pas remarquée. Patricia et moi avions remonté...

Lire la suite...

02 Août Cherchez les femmes…

… ou ne les cherchez pas ! Elles me perdront. Dès qu’il y a une femme un peu femme dans mon horizon, je bascule, je chavire. L’inclinaison du Guillaume en moi, depuis sa plus tendre enfance, est exclusivement féminine. Par bonheur allais-je ajouter. Par malheur devrais-je corriger...

Lire la suite...

18 Juil Deux femmes qui pleuraient

Deux fois le même jour, au cours de la même marche, mon chemin a croisé celui de femmes qui pleuraient. À chaque fois, ce n’est qu’au dernier moment que j’ai vu leur détresse. À chaque fois, j’ai ressenti l’élan de me rapprocher d’elles et de...

Lire la suite...

07 Juil Le monde d’après

Ils ont étendu des sopalins sur la table de leur carré. Au début, je n’ai pas particulièrement prêté attention à leur présence, à part celle un peu bruyante de leur petit garçon. Mais depuis près d’une heure que le train est parti, je n’ai pas...

Lire la suite...

23 Juin Disgression

Comme celle des vernis trop lourds qui finissent par craquer, avec le temps… Cette couche de brillant me pèse. On dirait un miroir, où les gens biens aiment se refléter, tout en me décochant au passage un petit signe d’approbation, du haut de leur main....

Lire la suite...

01 Juin Un sourire

Dans son sourire, il y a la grâce. De quoi faire chavirer un paquebot en pleine mer, ou retourner l’écorce de la terre. Alors qu’en est-il de moi, petit vivant sur deux jambes ? Mais tellement léger alors, enivré par des alizés qui m’envahissent et m’enivrent… Ils...

Lire la suite...