le Dieu Impatient

Blog

« Écrire ! Verser avec rage toute la sincérité de soi sur le papier tentateur, si vite, si vite parfois que la main lutte et renâcle, surmenée par le dieu impatient qui la guide… »
Colette, La Vagabonde

 

03 Oct Nostalgies d’un promeneur solitaire

Ce n'est pas la première fois, loin de là. C'est plus qu'une habitude, un rituel qui, ces derniers temps, devient presque hebdomadaire : à chacun son dimanche. Pour moi, c'est remonter ou descendre les rues d'une grande ville européenne, où mes activités actuelles me portent. Assis en terrasse au milieu d'une place gagnée par la nuit et les touristes allemands, je me demande ce soir pourquoi j'aime cela, et ce que j'y viens rechercher. D'ailleurs, les sensations et les expériences sont rarement les mêmes. Elles diffèrent autant que ces quatre coins du continent et n'ont de commun que la solitude du...

Lire la suite...

01 Oct un personnage fuyant

On disait de lui dans la famille qu'il avait ses générosités. Pour moi, cela tombait bien, il me gâtait particulièrement, ses cadeaux me ravissaient et faisaient pâlir d'envie mes camarades d'école. C'était comme cela avec lui. Nous ne savions pas où il habitait, dans quel pays ou quel continent, ni ce qu'il faisait. Etait-il marin au long cours ou homme d'affaire, espion d'une puissance occulte ou représentant en commerce ? Il arrivait presque à l'improviste, et me ravissait dans le tourbillon de sa générosité et de sa folie probable. A chaque fois, ma mère n'avait été prévenue de la venue de...

Lire la suite...

01 Oct Dix minutes

Il n'y a que dix minutes seulement que je l'ai remarquée. L'arrivée d'un groupe bruyant qui s'installait interminablement à la table d'à côté m'avait empêché de la voir. Elle est assise, seule, juste en face de moi. Il n'y a que l'allée centrale de la brasserie qui nous sépare. Elle ne cesse de remplir les pages d'un agenda, elle souligne certains passages avec une règle en plastic d'écolier, qu'elle tient dans la main gauche, tandis qu'elle tient dans sa main droite un stylo bic quatre couleurs. En avant, en arrière, elle tourne les feuilles dans tous les sens. Elle porte un chemisier...

Lire la suite...

29 Sep Picotements

La vie qui picote au bout des doigts. Le vent qui souffle et dépose une couche d'air frais sur ses bras, tandis que la chaleur de la journée est tombée avec le soir. Le scintillement des étoiles, qui brillent pour lui résolument. C'est son heure, il le sait. Enfin. Le canal est ouvert, les flux d'énergie abondent dans ses veines et gonflent son coeur. Toutes les attentes d'hier disparaissent. C'est le temps de la réalisation et de l'accomplissement qui est venu. La beauté s'incarne, elle se révèle dans le visage des femmes qui l'entourent. Elles sont toutes belles. Il sait qu'il...

Lire la suite...

28 Sep Start-Ups & Brain Storming

Nous avons été invités à passer la journée en cénacle. D'un côté, un gros investisseur industriel à l'affut des dernières trouvailles technologiques. De l'autre, quelques start-ups triées sur le volet, venues présenter leur concept et, pourquoi pas, remporter le gros lot. Le tout en grande discrétion : nous sommes au Lab, pas un dans un de ces bureaux flambants neufs que ce géant mondial de l'informatique occupe dans les quartiers d'affaires de Munich toute proche, comme dans toutes les autres grandes villes occidentales et asiatiques. Non, un bâtiment quelconque et sans âge, au fond d'une petite zone industrielle égarée en pleine campagne,...

Lire la suite...

27 Sep Fatigue Générale

Le mot devrait être banni. Rien que de le prononcer, l'effet redouble. De plus, la fatigue ne camoufle-t'elle pas l'ennui ? Lequel nourrit l'autre ? Cette question me fait penser à celle de qui la poule ou de l'oeuf, ou celle que j'aime bien de la barbe en dessus ou en dessous, qui empêchait le capitaine Haddock de s'endormir. La passion ne connaît ni la fatigue ni l'ennui. C'est un fait. L'enfance non plus, au contraire de la vieillesse. Alors, celui qui n'a de cesse de se plaindre de l'un ou de l'autre, en réalité, c'est celui qui creuse sa tombe...

Lire la suite...

27 Sep La vie ne prévient pas

Et puis, à force d'attendre qu'arrive son heure avec les femmes, l'écriture ou avec la vie tout court, il a le sentiment d'avoir laissé l'heure passer, d'avoir été dépassé. Il reste là, en arrière, pantois. La vie ne prévient pas. On s'attend à de grandes choses. On se prépare. On engrange. Et on attend le déclic. Qu'une main divine vienne enfin appuyer sur le bouton, comme pour mettre la lumière dans une pièce laissée dans la pénombre. Pourquoi a t-il toujours attendu cette main d'un Autre ? Pourquoi ne lui a-t'on pas dit qu'elle ne pourrait être que la sienne ?...

Lire la suite...

23 Sep L’ange de Bethesda

Des images aériennes d'une netteté étonnante, un vol rapide et silencieux, qui fend le ciel bleu pur et les masses de nuages blancs et légers, découvre des monuments que l'on reconnaît vite - le Golden Gate Bridge, l'arche de Saint Louis, la skyline de Chicago - pour rebondir toujours plus loin. Enfin, Manhattan, l'image commence à ralentir au dessus des premières tours, bientôt l'Empire State Building à gauche, puis Rockefeller Center à droite. Nouveau plongeon dès les premières verdures de Central Park. Puis elle descend de plus en plus lentement, et s'arrête en face d'une statue. Celle d'un ange qui...

Lire la suite...

22 Sep Tellement heureux

C'est une vague qui monte d'un coup, une émotion fulgurante, aussi forte qu'éphémère. Car il est de retour chez lui, parmi les siens. Les visages lui parlent, les histoires sont proches et se ressemblent, qui lui permettent de recoller la sienne. Leurs parents aussi auraient pu se rencontrer. Des frères en tout cas, il les reconnaît tous. Enfant prodigue, il est tellement heureux de les retrouver et de fouler, pour de bon, le même sol qu'eux....

Lire la suite...