Tu me manques

14 Avr Tu me manques

Toi qui apparais et disparais. Toi qui te joues peut-être de moi. Toi qui te protèges de moi. Toi qui t’essores avec tes propres douleurs, à les répéter et les renouveller sans cesse. Toi dont je sens la présence dans les atomes de douceur que le vent me ramène en cet après-midi béni de soleil. Sais-tu ? Je les ai vu voleter, tout à l’heure, entre les buis et les pelouses, ils m’apportaient ton visage et ton sourire.

Toi dont l’absence et la distance creusent des rides de tristesse dans mon coeur. Toi dont la beauté m’émerveille et me ravis. Sais-tu ce que veut dire le mot ravir ? Bien-sûr que tu le sais.

Toi que je ne veux tutoyer. Toi dont je ne peux m’approcher. Toi qui traverses ma vie, comme un éclair d’orage, suivi de torrents de pluies froides et transparentes.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire