des Sylphides…

18 Sep des Sylphides…

Vous, toutes les belles, comment faut-il faire avec vous ?

Comment s’y prendre ?

Comment briser le silence et ces parois glaciales et invisibles qui laissent mon feu se consommer et fondre bêtement, au dehors, comme si je me liquéfiais d’envie devant la vitrine du plus beau magasin.

Avec vous, je voudrais exister, ça vaudrait certainement la peine.

Exister, ce serait seulement, déjà que vous me remarquiez, que vous voyiez ma présence…

Vous par exemple, vous êtes à quelques centimètres de moi, ce soir dans ce bus. Nos genoux pourraient se frôler, mais ce ne serait pas par hasard sauf pour vous, et vous ne broncheriez même pas. C’est vous, redoutable sylphide aux longs cheveux noirs, à l’élégance insolente de votre jeune beauté inoubliable.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire