Soleil

17 Fév Soleil

L’homme est debout, au sortir d’une grotte dont les ombres ne parviennent plus à l’atteindre.

Il contemple le soleil levant, qui irise le désert d’ors, de rosés et d’orangers qui réchauffent toute la terre. Devant lui, entre le soleil et lui, il n’y a que le désert, quelques collines de sable ou de pierre et, plus loin, les crètes de rochers isolés.
La lumière qui illumine l’aurore traverse sa longue tunique blanche qui tombe jusqu’à ses pieds. Je devine sa silhouette, fine et rectiligne, qui fait face calmement à l’univers. Ses bras sont détendus, ses mains frottent légèrement ses hanches. Tout dans cet homme me dit son émerveillement et sa confiance d’être là où il est, au nouveau matin du monde et de sa vie.

Déjà, la fine couche de nuages de la nuit s’émiette et laisse entrevoir un ciel encore pâle. La journée sera belle et chaude.

Cet homme est arrêté, ses pieds nus reposent au bord de la grotte. Je comprends qu’il a cheminé avant de sortir du tunnel de pierre. Plus rien, aucun obstacle ne le sépare du soleil. Les peurs et les turbulences sont derrière lui.

Auparavant, pour se protéger derrière des créneaux de prières, il s’était enfermé dans une tour de plus en plus fragile dont l’équilibre menaçait chaque jour davantage. N’y tenant plus, il a quitté sa prison pour se débarrasser progressivement de toutes ses peurs, en suivant toujours la petite lumière qui brillait au fond de lui et qui, jour après jour, devenait de plus en plus forte.

Maintenant, en lui et devant lui, il ressent déjà une énergie et une liberté infinies.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire