Basculer

24 Nov Basculer

Oui, c’est vrai, je sens que je m’approche de quelque chose. Qu’il ne me faudrait plus beaucoup pour basculer.  Ces retours d’écriture de plus en plus fréquents, ces petites touches, comme un ballet qui me donne de plus en plus le sens du rythme. Je me prépare au festin, à la danse nuptiale, éternelle et joyeuse. Les images abondent, les idées se multiplient. Tout semble facile et, enfin, simple. D’aller plonger dans ce torrent d’eau fraîche, et de se laisser aller dans ses courants noueux et généreux…

Tout est possible, tout est permis. Laisser libre cours aussi à cet amour du beau, du chaud et des sensualités que promettent les femmes et que j’ose, par l’écriture, réellement approcher.

Je sais bien l’insuffisance de ces esquisses. Mais, au moins, elles me donnent un peu de courage et d’espoir.

Tags:
,
Pas de commentaire

Laissez un commentaire