Non classé

11 Oct Rien

Il n’y a rien ce soir. Ni pour moi, c’est le plus important à cette heure. Ni pour toi, c’est le plus important à toute heure. Rien à dire. Rien à sentir, à partager, à échanger, à communier même puisque le temps d’automne y est...

Lire la suite...

21 Avr Cavernances

N’allez, ne vas pas chercher plus loin. Vous, toi , je ne sais plus très bien à qui je parle. Aux grains de sables probablement, aux rayures que l’air glisse entre les roches, au désert… à personne. Peu importe. Au creux, en face de l’éclat d’une...

Lire la suite...

19 Avr Cracovie en avril

C’était à Cracovie, au printemps 1990. J'avais rencontré à Paris une jeune polonaise avec qui j'étais allé visiter quelques mois plus tard sa ville natale. La première soirée que j’ai passé là-bas restera à jamais gravée dans ma mémoire. A peine arrivé là-bas, Marzena m'avait...

Lire la suite...

03 Avr Escalope

Euh… non : il fallait dire enveloppe. Du paquet de viande qui, à fleur de peau, réagit et frémit. La couche de chair en surface. Pardon pour ce manque soudain et fugace de respect : les corps y ont droit, à commencer par le mien, malgré...

Lire la suite...

09 Nov Trump a gagné !

Je ne vais pas y aller de ma larme ou de ma douillette indignation, pitié ! Ok, Trump a gagné. La belle affaire ! Certes, j’espérais comme vous la victoire des convenances et du statu quo, du business as usual, as correct as possible. Entre deux...

Lire la suite...

08 Nov Plutôt crever !

Je le savais… Il y a toujours des coins de rues, des détours du destin, des hasards malheureux où nos chemins risquent de se croiser encore… Plutôt crever ! Je préfère les anges, les seins des belles femmes ou la solitude à vos sueurs fétides. Je...

Lire la suite...

23 Sep Dépossédée

C’est vrai, il ne faut jamais se fier aux apparences… Si je viens à mon tour de me soumettre à cette évidence, c’est bien-sûr en payant le prix d’une amère désillusion. Si vous le voulez bien, lisez ces quelques lignes, peut-être vous aideront elles si,...

Lire la suite...

22 Sep Sans aucune pudeur

Sans aucune pudeur, elle écrase les moustiques les uns après les autres, devant moi, sans même prêter attention à ma présence et mon coeur se serre de poisseuse solidarité pour ces insectes confrères… Le téléphone en main qu’elle tient comme un poignard, elle fait défiler de...

Lire la suite...

25 Juil Apparition

Un fragment de temps, rien de plus. Des miettes de secondes et tout y est. Fermes les yeux un instant, et tu verras comme moi. C’est le temps qui suffit au miracle. C’est à chaque fois pareil, et c’est toujours le signe d’une rencontre qui comptera...

Lire la suite...

07 Mai Jeudi de l’Ascension

La marée était remontée jusqu’en haut et la recouvrait presque en entier. Autant que l’ombre du soir, les rochers alentours qui protégeaient la crique du large projetaient déjà leur ombre sur elle. Une douceur indicible avait gagné mon coeur tandis que je descendais les premiers lacets...

Lire la suite...