Dur téton

05 Jan Dur téton

Les cordes de sa guitare sont aussi durs que le téton de ton sein. C’est sans doute pour cela que j’aime tant l’écouter. Imaginer ses doigts qui irritent le fil autant que je le pourrais pour exacerber ton désir sur une chair rougie au vif…

Guitare sèche ou, mieux, électrique… Pour que les sons se mélangent en ondes et vibrent dans l’éther. Je ne vois plus que les variations et les formes de ton corps aux rondeurs et profondeurs mues par les spasmes et l’envie qui monte, déferle et te submerge.

Plateaux et pinacles. La lumière est à midi. “Echoes” atteint la dix-huitième minute et le soleil resplendit de gloire. Tes lèvres ont desséré leur étreinte et ouvert un cri silencieux d’abandon et de délice.

J’avais toujours rêvé te faire l’amour tandis que nous écouterions le chef d’oeuvre.

C’est chose faite. Je pourrais mourir maintenant et passer avec toi à l’éternité, à moins que nous recommencions. Ce qui revient au même.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire