Sortie des toilettes

29 Nov Sortie des toilettes

Sortie des toilettes. Pardon, je sais, on pourrait faire mieux, mais c’est pas mal d’essayer aussi, non ? Surtout lorsque les toilettes sont mixtes.

Allez, j’arrête de faire le communiquant et de tenter des techniques de teasing employées à tire larigot. Il ne s’est rien passé. Qu’un croisement éphémère, quasi virtuel. Et décevant finalement.

Elle aussi sortait de son réduit pour se diriger, comme moi, vers le lavabo. Même dans les bureaux branchés de la capitale, les vieux codes ont la vie dure. Nous étions aussi gêné l’un que l’autre de nous retrouver là, les mains pendantes sous le robinet, sous la mélodie douteuse des flux d’eau et des frottements de l’étain.

En bon petit animal, j’ai quand-même eu le temps de la parcourir en un coup d’oeil. La silhouette, le visage, la coiffure, les seins, jusqu’à la marque de la doudoune qui lui recouvrait les épaules. La neuroscience doit savoir statistiquement quelles sont les parties du corps que nous, créatures primitives et sensuelles, recherchons d’abord chez l’autre. Pas besoin de science pour moi. Je devrais plutôt avoir honte, tant je suis, à ce sujet, primitif, sexuel et prédateur dans mes évaluations.

Celle de tout à l’heure, justement, était plutôt décevante. Dommage me suis-je dit, peut-être aurai pu vivre une scène de film. Ce n’est une scène de blog, une de plus.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire