Recherche Patti Smith désespérement

17 Déc Recherche Patti Smith désespérement

Je vous ai attendue. Longtemps. Je vous ai appelée, toute cette année aussi.

Comme un marcheur égaré, je m’étais arrêté en chemin. Je ne savais plus où j’étais, où j’allais. J’avais peur. Je voulais que quelqu’un survienne, me prenne par la main. Vous. Vous qui aviez tout osé, parce que l’art vous habitait.

Est-ce parce que vous n’êtes plus tout à fait de ce monde que vous avez du mal à m’entendre ? Vous n’êtes pas venue à ma rencontre.

Pas encore.

D’où ce nouveau message ce soir. À vous que je ne connais pas non plus, mais que je pourrais encore connaître. Ceux d’avant comme ceux d’aujourd’hui, vos concerts me font presque pleurer. Drôle de mélange en réalité. Je ne sais pas si c’est de la joie, de l’exaltation, de la tristesse, de l’amour pour vous… Un peu de tout. Beaucoup de tout. Car à vous non plus la mesure ne convient pas. Vous êtes une déesse, vous aussi. Totale et brûlante.

Cette transe qui vient en vous et vous emporte à chaque fois que la beauté et la force vous ravissent. J’aime ce don qui est en vous et qui ne cesse d’irradier tout ce qui est autour de vous.

Prions ce même dieu auquel nous croyons ensemble pour qu’une de vos étincelles explose mon coeur et mon écriture.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire