quel étonnement !

26 Fév quel étonnement !

et vous vous faites comment ?

depuis tout ce temps… combien de jours sans soleil ? ciel méchant, vengeur, pâle et plombé, vous arrivez à vivre avec ça ?

moi, comme un robot… abruti et machinal. j’en oublie ce que c’est que la vie, les femmes, l’amour et la tendresse. rien que le train train odieux des jours qui s’enfilent comme des perles grises et lisses…

il va falloir que ça cesse ! que le ciel se dévoile, que la chaleur revienne et qu’il y ait autre chose, au bout de mes marches solitaires et absurdes, que les fontaines de Saint Sulpice !

ce n’est pas un étonnement, c’est plutôt un scandale ! une insulte faite au temps et à tout ce qui vaudrait la peine d’être vécu mais qui ne se donne pas à vivre…

Pas de commentaire

Laissez un commentaire