Puissance

15 Mar Puissance

Celle des mots. Lorsque je sens que mes doigts dévalent le clavier sans aucun contrôle de ma part. Et que s’assemblent des phrases qui se bousculent tandis que la lumière veut bousculer les obstacles et éclairer quelque chose. Ses rayons brisent l’espace et traversent mes parois intérieures comme des balles d’or qui projettent des éclairs de lumière.

Je suis transpercé, atteint en plein coeur. Cela veut dire que je suis touché. Les mots m’atteignent, parfois difficilement, mais presque toujours dès que je les laisse aller à leur vrai pouvoir. Pourtant, ils sont de modestes véhicules. Ils transportent mes émotions, mes élans et mes intuitions de beauté. C’est tout. Trop souvent, des miasmes de coeur et de sensibilité excessive…

Et pourtant la force est là. J’ai l’impression qu’elle dépasse tout, que le vent qu’elle fait souffler sous mon crâne et dans mon coeur est plus fort que tout. Qu’il apporte tout l’amour et toute la vérité pour le monde entier, à commencer par moi. Qu’il vainc les misérables résistances humaines sous lesquelles, comme toi, je dégringole tous les jours tel Sisyphe aveugle ou idiot. Celles de mes limites. Celles des hommes, misérables fragments de Dieu qui, par ignorance ou par oubli, perdent leurs vies en détours inutiles.

Je le sais, il y a des gestes qui parlent et qui sauvent. Les mots ont le même pouvoir. Souvent, ils m’éclairent, ils me guident, ils me sauvent.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire