Majuscules et minuscules

12 Juin Majuscules et minuscules

en fait, avec les majuscules, je fais exprès… depuis très longtemps… c’est pour une raison plus profonde. tu sembles l’avoir remarqué depuis peu, mais si tu regardais des vieux messages ou des vieux mails que je t’ai envoyé il y a des mois ou des années, tu verrais que c’est très probablement pareil ! c’est une question à la fois esthétique et plus profonde… j’aime profondément les mots, les lettres, je n’aime pas que certains mots ou certaines lettres fassent les fiers ou jouent au beau, qu’ils cherchent à se faire remarquer ou qu’ils écrasent les autres (je parle bien-sûr de tout ce qui concerne les messages entre nous ou avec mes amis avec qui j’écris exactement pareil, sinon il est évident que les courriers pro ou administratifs doivent respecter l’ordre établi et ennuyeux).

la première version de mon texte le plus long a été écrite comme ça : sur plus de 200 pages, voire 250, je ne sais plus, il n’y avait aucune majuscule sauf au prénom des personnages. j’ai dû rectifier depuis, mais je pourrais y revenir !

tous les textes qui sont sur ce blog, je suis toujours obligé de les passer au filtre des majuscules avant de les publier, car ils sont toujours, à l’origine, écris sans aucune majuscule.

tu m’y fais réflêchir plus profondément que je ne l’avais fait avant… des phrases sans majuscules, c’est une respiration soutenue, un son continu, un peu comme des chuchotements ou, mieux, des murmures : ça me paraît infiniment plus intime et personnel 🙂 les pauses, les changements, j’essaie de les faire apparaîre autrement, comme quand quelqu’un te parle, par la ponctuation, les changements de paragraphes…

ah oui… encore une chose… je n’aime pas, quand j’écris sur le clavier, ce mouvement de devoir appuyer sur deux touches au lieu d’une seule : c’est nécessaire pour faire la majuscule… c’est un peu comme si à chaque fois il fallait se mettre à genou devant une lettre ou mot, soit disant parce qu’il est en début de phrase… Jésus a dit : “les premiers seront les derniers, les derniers seront les premiers”. alors, pourquoi pas pour les mots aussi ? pourquoi y en aurait-il de plus importants que d’autres ?

quand quelqu’un te parle, te parle de près, te chuchote ou te murmure à l’oreille, tu les sens les majuscules ? pas moi 😉

2 commentaires
  • Louis de Sagazan
    Posted at 21:07h, 12 juin Répondre

    Excellent !

  • Louis de Sagazan
    Posted at 21:08h, 12 juin Répondre

    je savoure ! Merci !

Laissez un commentaire