Main de grâce

11 Juil Main de grâce

Il est des matins de grâce, où le regard posé sur son icône suffit pour laisser la paix recouvrir le tumulte. Une mer de silence bientôt afflue et inonde mon corps et mon esprit. Avec elle, la douceur, la simplicité, l’évidence de sa présence.

Tout ce que je m’efforce à atteindre si souvent, de toutes mes forces, m’est alors donné aussi simplement que le clignement d’un oeil. Je n’y suis pour rien, et c’est également ce qui me rassure, tant je sais à quel point l’ennemi, le premier, est souvent en moi.

Je voudrais alors te demander de tout me dire, de m’éclairer et de me guider. Quand je serai en chemin tout à l’heure, je ne serai plus en face de Toi à te contempler. Où trouverai-je ta lumière ?

Mais en même temps, j’entends une voix intérieure qui me dit de ne vivre que l’instant. Est-ce la tienne ou la mienne ? C’est comme si les deux ne faisaient plus qu’une. Ta présence douce et subtile est un don, toi qui n’impose rien et qui attend toujours. Et je sais que tu es en moi, ce matin, mieux que jamais. Alors, je tais les inquiétudes de la journée qui vient, je me tais. Je te confie tout cela, et je me repose en Toi.

1commentaire
  • marie-françoise de cacqueray
    Posted at 15:22h, 13 juillet Répondre

    Merci de nous partager cette  » main de grâce » qui nous met sur le chemin de la prière,et nous fait espérer dans la confiance, que cet » Invisible » est là, présent quoi qu’il arrive. et nous aime tel que nous sommes. malgré nos lourdeurs, nos abandons ou nos légèretés.

Laissez un commentaire