L’heure de tous les dangers

25 Oct L’heure de tous les dangers

Je le sais… c’est celle où Mister Hyde se réveille. Tous les jours. Parce qu’il est pervers et sournois, je sais qu’il attend son heure et qu’il ne la manque presque plus jamais. Parce que mon temps, paraît-il, est de plus en plus mortel et fuyant dans l’abime d’un macabre sablier. C’est lorsque le soleil décline, que l’ombre et la nuit avancent, que nos tâches quotidiennes s’estompent pour laisser place, soit-disant, aux récompenses.

Monsieur Caché est un dictateur : il sait que je ne lui résiste pas. Happy hour ou pas, il se sert en double et ne laisse plus aucune place aux principes d’harmonie et de fluidité que j’ai fidèlement observés pendant toute la sainte journée.

Lui, ce sont les tangentes qui l’aimantent. Des crimes inavouables pour le docteur de jour, ou des beautés sublimes pour le vivant su soir ? Je ne sais pas, cela ne compte plus puisqu’à cette heure l’attraction de son charme et des charmes qui l’attirent sont plus forts sur moi que tout.

Les ivresses… les ivresses… Les sensualités charnelles, rythmiques et esthétiques exaltent tout len moi. Tout l’existant en moi qui ne demande qu’à exister.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire