Le cheveu et la frite

13 Nov Le cheveu et la frite

Bandes de médiocres !

Ça me fout en rogne, cette façon de réduire le langage et de singulariser ce qui ne le devrait pas. Mais qu’est-ce qui vous prend ? Quand je vais chez le coiffeur ou au macdo (quand j’y allais, mais heureusement sur ce point-là, mes enfants ont grandi), rien de plus énervant que de subir votre sémantique soit-disant distinguée…  Vous avez le nez tellement collé au guidon que vous finissez par les diviniser, vos héros , et vous avec !

Vas-y ! Et je te lave ton cheveu avec ça, et je te le coupe comme ça, parce qu’il est si fin ton cheveu, tu sais ?

Et ma frite ? Je la veux moyenne, grande ou petite ?

Non mais c’est permis, cette obscénité ? Je te le demande, à toi ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire