L’aigle et le fil en or

27 Déc L’aigle et le fil en or

Mes doigts frottent les herbes hautes qui ondoient au vent, de la terre jusqu’au ciel. Jamais je ne me suis senti aussi libre, tandis que je poursuis ma marche légère le long d’un chemin imaginaire. Peu m’importe, il me semble que l’infini s’ouvre devant moi. J’ai l’impression de suivre un appel issu du plus profond de moi-même. Il est si fin, si subtil que j’ai encore du mal à le prendre tout à fait au sérieux, mais j’accepte le jeu. Lui me pousse à mettre un pas devant l’autre, et puis l’autre.

Parfois je tourne à droite, puis à gauche, sans que cela n’ait la moindre importance. Peut-être y a t’il un aigle au dessus de ma tête ?… Il me montrerait tout ce que je dois voir, et je serais relié à lui par un fil en or.

La montée est douce, je vais bientôt atteindre le sommet de la colline.

Tout est parti. Mes convoitises, mes désirs, mes peurs et mes volontés. Je sens que la perspective qui m’attend de là-haut me comblera. Ceux et celles que je suis appelé à rencontrer et à aimer m’y attendent déjà.

Je comprends que ce qui est le plus important, en ce moment, c’est la quiétude de mon coeur. Comme si le temps de mourir était venu.

En attendant, les hautes vibrations sont fragiles et délicates. La moindre contraction risquerait de briser le fil en or, et de perdre l’ange ailé qui me guide.

Alors je continue, les yeux fermés, le coeur aimanté par la volonté de parvenir en haut.

Ça y est, j’y arrive.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire