jour de blog

08 Déc jour de blog

J’ouvre word et c’est la page blanche qui illumine l’écran de sa candide insolence.

J’ai rendez-vous avec mon blog ce soir, puisque j’ai manqué à mes devoirs ce matin. Des obligations qui n’engagent que moi.

J’y avais rêfléchi au cours de la journée. Quel sujet aborder ? L’écriture, je peux toujours, et c’est d’ailleurs elle qui tient la corde, dès le premier galop et les cinq premières lignes dévalées par mon clavier. On peut écrire des pages et des pages sur la recherche de l’écriture et de l’inspiration – j’adore François Weyerganz pour cela. La littérature, l’amour de la beauté ? J’ai un peu trop donné ces derniers temps, avec une tendance un peu lourde de finir toujours par vous ensencer, vous les femmes. Puisque je n’écris que pour vous et ne pense qu’à vous. Il n’y avait pourtant aucune intention de ma part, je suis le premier étonné de cette pulsion, et vous devez me croire obsédé. Enfin, je ne suis pas si étonné que ça, finalement.

J’ai bien essayé de varier les effets, en donnant dans les souvenirs d’enfance ou les fortes relations filiales. Toujours sincère, touche à tout, pris par la tentation de la légèreté que je sers bien mal.

J’ai des idées de textes complètement aburdes, souvent violents. J’aimerais être aussi génial que Ionesco, ou Beckett. C’est promis, si j’ai un peu plus de temps, j’irai. Secouer les extrèmes, les rapprocher au possible. Parce qu’il y en a assez des hypocrisies du monde, voyez-vous. De tous ces mensonges qui ne sont que des caches-misère.

Zut, la vie est si courte. Avaler les pistes de ski, dans la beauté de la montagne, l’air azur et pur, la griserie de la vitesse et la souplesse du corps jeune et hardi. Je ne peux pas m’en contenter. Je n’y suis pas arrivé aujourd’hui, en tout cas.

1commentaire
  • Une femme
    Posted at 22:12h, 08 décembre Répondre

    Vous avez cette façon de nous mettre dans la confidence, tout en nous laissant à distance et réveiller de vieux démons sympathiques : Vivre Vivre Vivre !
    Exister ne suffit pas…

    Signé : une femme.

Laissez un commentaire