Ciel vide

25 Oct Ciel vide

Ça y est, l’hiver s’installe. Déjà, depuis quelques jours, ce ciel opaque et gris qui nous recouvre sous sa cloche. Ciel vide, qui voudrait nous engourdir dans un sommeil éthérique et dangereux…

Et ces vagues de pluies qui plaquent les feuilles mortes au sol, et qui voudraient nous balayer aussi dans l’eau froide de l’oubli.

Est-ce la vengeance de la nature ?

J’écoute les musiques dans ma tête et je crois plus que jamais à la beauté. Rien ne sert de résister aux éléments, inéluctables et cycliques. Mais je ne me laisserais pas faire, et je sens monter en moi la douce poussée de l’amour. Celle des mots, qui se dressent en citadelle autour de mon coeur. Celle des êtres, qui dansent autour de moi. Les vivants, les miens, ceux que j’aiment et qui m’aiment. Et quelques morts aussi, dont les visages caressent ma mémoire.

Il y a encore de l’air qui circule, qui remplit mes poumons et diffuse l’énergie. Et je suis plein de gratitude. Et plein de vie.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire